MURMURES BARBARES – MANTRAS

En 2013 IDAL & HOOK (deux rappeurs neuchâtelois) sortaient un premier album « Murmures Barbares », une œuvre sombre, aux sonorités mêlant rap et électro, une sorte d’OVNI expérimental dans le paysage de l’époque.7 ans plus tard le duo helvète revient, le titre de leur premier opus (qui était également éponyme d’une bête de morceau !) est devenu le nom de leur duo et leur nouveau projet se nomme : MANTRAS.
Comme pour entériner l’inévitable évolution de leur pratique musicale le duo revient sous l’appellation de MURMURES BARBARES, nom qui sied à merveille aux sonorités et aux ambiances de ce nouvel opus, et qui constitue un trait d’union évident depuis leur premier album.
IDAL, membre du collectif Michigang, assure la partie texte / voix dans le duo. Prolifique MC il a été partie prenante de plusieurs projets au fil de ces 7 ans d’intervalle, et notamment de l’excellent collectif franco-helvète « L’axe du Mal » dont nous avons déjà parlé ici. Son alter-ego, HOOK, quant à lui assure / centralise avec maestria la partie sonore du projet.



Dès la première écoute les jalons sont posés. On retrouve sans surprise les atmosphères sombres qui marquent l’ADN du duo, mais on note immédiatement le chemin parcouru !
Après la première écoute le titre de l’album semble une évidence ! Les mantras sont composés de phrases courtes, simples, répétées jusqu’à l’obtention d’un effet de transe, et c’est bien ce côté hypnotique qui marque l’esprit de prime abord. En matière d’écriture, l’évolution positive d’IDAL est une évidence : Ses textes sont plus simples (moins littéraires peut-être), basés sur des phrases plus courtes et la répétition des « punchlines ». Ce changement ne veut pas dire que les textes n’ont pas de qualité littéraire, au contraire, ils sont admirablement servis par le dépouillement (un peu – toutes proportions gardées- à la manière d’un haïku) Du coup on a des textes certes acides et sombres, mais beaucoup plus clairs, plus facilement mémorisables et au final diablement plus efficaces !


Le flow lui aussi marque une belle évolution ! Dans ce projet les flows sont beaucoup plus variés, plus flexibles et font preuve d’une réelle adaptation à chacune des prods. Ces flows flexes font qu’au niveau de la production de l’album, on la réelle sensation que la voix devient un instrument supplémentaire et s’intègre entièrement au tout. Belle performance !
Puisque nous sommes à la partie sons, il est impossible de ne pas noter là aussi une profonde évolution depuis le premier album. Les prods de HOOK sont toujours indubitablement constituées de samples mais il y a une bien plus grande musicalité dans l’album, ce qui est sans doute apportée par l’utilisation de nombres de synthés. Plus de compos, moins de samples, et là aussi on a un résultat plus épuré, plus simple, et bien plus efficace !
Cet opus d’une grande qualité dégage une belle alchimie prods / textes, exhale une grande complémentarité entre IDAL et HOOK, à tel point qu’on pourrait croire à une œuvre individuelle plus qu’au travail d’un duo. C’est du rap, aux sonorités électro (mais pas que), froid, novateur, compact, cohérent, efficace, en un mot, c’est BIEN !
Mention pour MAGMA à l’ambiance froide et angoissante servi par une basse de ouf, MITHRIDATE pour ses fulgurances verbales servies par une basse qui pilonne, SINGES SAVANTS qui sonne tellement comme le meilleur de Grand Rayon de L’Axe du MAL, MAUSOLEE tellement psyché et bien-sûr EGO/KARMA titre fou servit par un clip simple mais aux partis pris d’opposition hyper efficaces (image NB style analogique mixées à des effets Glitch numériques).


Deux mots : BRAVO et INDISPENSABLE !!!

Publié par R$kp

Daron de l'indé j'ai participé dès le mileu des 80 à l'aventure New Rose. Venant du punk, du hard-core, du metal, du post-punk et de la EBM, j'essaie modestement d'apporter ma pierre au rap game en proposant quelques prods à des oreilles ouvertes aux sons différents. Régulièrement je tape des collabs avec des artistes plus ou moins connus de la scène rap underground... Accessoirement j'aime écrire ce que je ressent à l'écoute de projets nouveaux, ou sur des sujets plus lourds. Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent : - Si j'aime j'en parle. - Si je n'aime pas , je ne dis rien (la création artistique est suffisamment compliqué sans en ajouter...). - Ce n'est pas parce-que je n'en parle pas que je n'ai pas aimé (ça demande du temps et du recul... pas toujours évident). - Je crois ardemment en la bienveillance. Mon crédo de producteur: "Le métal en fusion se diffuse dans tes veines, départ pour un lent voyage sur le dos du dragon, ta barque frêle sur une rivière de Lean, aux frontières ténues entre le trip, la folie, le white-light, en lisière de la mort... Vous l'aurez compris mon univers est dans l'underground, les projets sombres, barrés, froids, putrides... ce qui n'exclue pas qu'à l'occasion je puisse me pluger et m'enjailler sur des projets beaucoup plus mainstream... question d'humeur, de météo, de rencontre... C'est la passion qui me guide. Rex Spiritus Killing Poorness

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :